Corsée
de nature

Clémentine
Clémentine avec logo IGP

A quoi me reconnaît-on ?

me reconnaît-on ?">
À mes feuilles effilées,
signe de fraîcheur
À ma petite taille
caractéristique
À mon écorce lisse,
fine et brillante
À mes quartiers juteux
et sans pépins
À ma saveur sucrée
et finement acidulée
À mon petit
“cul vert”
À mon Label IGP

Nos délicieuses recettes

Voir plus de recettes
Voir plus de recettes
Peu calorique
Moins de 25 Kcalories
par fruit
Riche en vitamines c
41 mg/100g
Le secret d'un joli
teint corsé

Riche en carotène,
en provitamine A et en
pigments antioxydants
La teneur en jus
42% minimum

Des bienfaits exceptionnels

Rafraîchissante et gourmande, la Clémentine de Corse est aussi un gage de vitalité grâce à sa richesse en vitamines et minéraux : manger deux clémentines par jour participe à couvrir la moitié de l’apport quotidien recommandé en vitamine C.

Ce petit agrume peu calorique – moins de 25 kcalories par fruit – fournit également un complément très utile en fibres, minéraux et oligoéléments, en particulier potassium, phosphore et bêta-carotène. Avec sa teneur élevée en eau (86,9%), la Clémentine de Corse a également le pouvoir de désaltérer tout en apportant le plaisir sucré. Elle est idéale pour un dessert sans complexe comme pour combler les petites envies de snacker, tout au long de la journée !

Un caractère corsé par son histoire

1900

Le Frère Clément surprend les enfants se régalant de fruits arrivés à maturité bien avant la mandarine commune.

1902

Le professeur Trabut publie dans la revue horticole française n°10, le premier article décrivant la clémentine.

1925

Le premier clémentier est planté en Corse, par Monsieur Don Philippe Semidei à Figaretto, en plaine orientale.

1959

Création de la Station de Recherches Agronomiques de San Giuliano. qui plante ses premiers clémentiniers communs en provenance de vergers corses de l’Afrique du Nord.

2002

Les chercheurs de l’INRA de Corse démontrent grâce à l’étude de chromosomes que la clémentine est issue d’un croisement naturel entre la mandarine commune et une orange.

2007

La clémentine de Corse obtient le signe d’origine et de qualité IGP : Indication Géographique Protégée.

Clémentine

un caractère corsé par son terroir insulaire unique

C’est le terroir corse, entre mer et montagne, et la localisation en altitude des vergers qui offrent cette robe unique et ce goût acidulé, si différenciant, aux Clémentines de Corse.

Les sols agrumicoles de la zone IGP de Corse se distinguent en effet des sols fréquemment rencontrés en Méditerranée par leur origine granitique et schisteuse et par leur caractère souvent plus acide et moins lourd, plus proche des sols rencontrés sous climat tempéré océanique. Ce sont ces sols et leur finesse si spécifique qui confèrent aux Clémentines de Corse toutes leurs qualités organoleptiques.

L’influence maritime et la présence voisine de reliefs montagneux donnent à la zone de production une spécificité climatique traduite par une température tempérée, une pluviométrie et une hygrométrie élevées, qui participent à l’obtention d’un fruit avec une coloration et un goût particulier d’agrume acidulé, juste délicatement sucré.

Les vergers de Clémentines de Corse sont exclusifs pour éviter la pollinisation pouvant être engendrées par les fleurs d’autres arbres fruitiers, c’est ce qui permet aux corses de produire des clémentines sans pépins, c’est-à-dire sans graines, un véritable plus à la dégustation !

Carte de la Corse
son terroir insulaire unique">

des clémentiniers
aux étals
une récolte à 6 temps

1.La taille

1.La taille

Réalisée entre janvier et juin, elle favorise l’homogénéité de la production, la qualité du fruit, son calibre.
2.La fertilisation

2.La fertilisation

La taille moyenne des vergers concourt à une meilleure maîtrise des pratiques culturales. Des analyses de feuilles et du sol sont réalisées pour moduler les doses de fertilisations spécifiques. De cette manière, seule la dose nécessaire à la plante est attribuée pour ne pas dénaturer le reste des cultures car il faut savoir qu’un verger de clémentiniers est précieux : un jeune clémentinier ne donne des fruits qu’entre 7 et 10 ans après sa plantation.
3.L’irrigation

3.L’irrigation

Sa gestion est maîtrisée en fonction de caractéristiques techniques tels que la réserve en eau des sols, le stade de la plante ou la consommation en eau de la culture.
4.La récolte

4.La récolte

Elle est effectuée sur chaque exploitation par bloc fruitier exclusivement à la main et en plusieurs passages. Cette cueillette permet une meilleure sélection des fruits
5.Le conditionnement

5.Le conditionnement

Il est agréé, ce qui permet de différencier visuellement les clémentines de Corse sous IGP, lors de leur mise à l’étal.
6.L’expédition

6.L’expédition

Le délai de stockage entre la récolte et le départ des produits de la station est limité à six jours. Ce délai court permet de garantir un niveau de fraîcheur au produit.

Un terroir
sous indication géographique protégée (IGP)

La Clémentine de Corse se distingue des autres clémentines par son Indication Géographique Protégée (IGP) obtenue en 2007.

L’IGP est un signe officiel de qualité européen qui garantit un lien entre le produit et son territoire aux stades de la production, du conditionnement et de la transformation. Reposant sur un cahier des charges très stricte, ce signe distingue l’excellence d’un produit, dont toutes les phases d’élaboration sont issues de son terroir d’origine, et aux savoir-faire spécifiques de la filière bénéficiant d’une notoriété reconnue à travers le monde entier.

Une qualité controlée

L’application de ce cahier des charges garantit un niveau de qualité et de fraîcheur du fruit, depuis le bloc fruitier d’origine jusqu’à la mise en rayon, et ce notamment au moyen d’un système de traçabilité particulièrement exigeant. C’est l’APRODEC (Association pour la Promotion et la Défense de la Clémentine de Corse) qui est garante du respect de ces règles.