Nos clémentines ne poussent pas à l’autre bout du monde

Jeu concours

Le jeu concours Clémentine de Corse est maintenant terminé, les vainqueurs vont bientôt recevoir un mail pour les informer.

Des saveurs uniques

La clémentine de Corse est l’unique clémentine française. Une véritable reconnaissance obtenue en février 2007 grâce à l’Indication Géographique Protégée (IGP).

  • 1De longues feuilles
    vertes effilées

    qui donnent une information précieuse à sa fraîcheur.

  • 2Un fruit juteux

    sans pépins, au goût délicatement acidulé.

  • 3Un « petit cul vert »

    une peau fine et brillante qui atteint sa coloration et sa maturité sur l’arbre naturellement, sans activateur.

1De longues feuilles
vertes effilées

qui donnent une information précieuse à sa fraîcheur.

2Un fruit juteux

sans pépins, au goût délicatement acidulé.

3Un « petit cul vert »

une peau fine et brillante qui atteint sa coloration et sa maturité sur l’arbre naturellement, sans activateur.

Les bienfaits

Peu calorique (43 Calories aux 100g), la clémentine de Corse est un fruit excellent pour la santé.

Elle m’apporte quoi ?

  • Du tonus grâce à ses vitamines C (41 mg/100g)
  • Une belle peau car elle est riche en carotènes, en provitamines A et en pigments antioxydants

Un peu d’histoire

1900

Le Frère Clément surprend les enfants se régalant de fruits arrivés à maturité bien avant la mandarine commune.

1902

Le professeur Trabut publie dans la revue horticole française n°10, le premier article décrivant la clémentine.

1925

Le premier clémentier est planté en Corse, par Monsieur Don Philippe Semidel à Figaretto, en plaine orientale.

1959

Création de la Station de Recherches Agronomiques de San Giuliano. qui plante ses premiers clémentiniers communs en provenance de vergers corses de l’Afrique du Nord.

2002

Les chercheurs de l’INRA de Corse démontrent grâce à l’étude de chromosomes que la clémentine est issue d’un croisement naturel entre la mandarine commune et une orange.

2007

La clémentine de Corse obtient le signe d’origine et de qualité IGP : Indication Géographique Protégée.

une situation géographique idéale

L’île de beauté offre à la Clémentine de Corse des conditions climatiques exceptionnelles. Un climat tempéré, une pluviométrie et une hygrométrie plus élevées que dans les autres régions de productions méditerranéennes lui donne une couleur et un goût très appréciés de tous les connaisseurs.

La production insulaire se localise principalement dans la plaine orientale de l’île. Altitude, pente et distance à la mer sont des données très importantes pour la production de clémentines.

Les différentes
phases de la
production

L’unique clémentine de France est cultivée et récoltée de manière traditionnelle. Elle atteint sa coloration naturelle et sa maturité sur l’arbre sans activateur de coloration (non déverdie en chambre froide). Récoltée à la main, la clémentine ne subit aucun traitement chimique après récolte et est commercialisée avec une ou deux feuilles attachées à son pédoncule.

1. La taille

Réalisée entre janvier et juin, elle favorise l’homogénéité de la production, la qualité du fruit, son calibre.

2. La fertilisation

Le partenariat avec l’INRA a permis de réaliser des analyses des feuilles et du sol permettant de moduler les doses de fertilisations. De cette manière, seules les doses nécessaires à la plante lui sont attribuées.

3. L’irrigation

Sa gestion est maîtrisée en fonction de caractéristiques techniques tels que la réserve en eau des sols, le stade de la plante ou la consommation en eau de la culture.

4. La récolte

Elle est effectuée sur chaque exploitation par bloc fruitier exclusivement à la main et en plusieurs passages. Cette cueillette permet une meilleure sélection des fruits

5. Le conditionnement

Il est agréé, ce qui permet de différencier visuellement les clémentines de Corse sous IGP, lors de leur mise à l’étal.

6. L’expédition

Le délai de stockage entre la récolte et le départ des produits de la station est limité à six jours. Ce délai court permet de garantir un niveau de fraîcheur au produit.

1. La taille

Réalisée entre janvier et juin, elle favorise l’homogénéité de la production, la qualité du fruit, son calibre.

2. La fertilisation

Le partenariat avec l’INRA a permis de réaliser des analyses des feuilles et du sol permettant de moduler les doses de fertilisations. De cette manière, seules les doses nécessaires à la plante lui sont attribuées.

3. L’irrigation

Sa gestion est maîtrisée en fonction de caractéristiques techniques tels que la réserve en eau des sols, le stade de la plante ou la consommation en eau de la culture.

4. La récolte

Elle est effectuée sur chaque exploitation par bloc fruitier exclusivement à la main et en plusieurs passages. Cette cueillette permet une meilleure sélection des fruits

5. Le conditionnement

Il est agréé, ce qui permet de différencier visuellement les clémentines de Corse sous IGP, lors de leur mise à l’étal.

6. L’expédition

Le délai de stockage entre la récolte et le départ des produits de la station est limité à six jours. Ce délai court permet de garantir un niveau de fraîcheur au produit.

0

Producteurs

0

Hectares

0

Plans de clémentiers

0

Tonnes produites

0

de la production sous IGP

L'IGP

L’IGP est un signe officiel de qualité qui garantit un lien des produits avec son territoire aux stades de la production, du conditionnement et de la transformation. Elle distingue l’excellence d’un produit dont toutes les phases d’élaboration sont issues de la zone géographique, et qui bénéficie d’une notoriété reconnue.

En février 2007, la Clémentine de Corse obtient le label IGP.
Un système de traçabilité est mis en place afin de suivre la qualité et la destination des lots mis sur le marché. Celui-ci permet de suivre un lot récolté depuis le bloc fruitier d’origine à sa mise en rayon et d’en garantir le niveau de qualité. L’APRODEC est garant du respect de ces règles. Cette IGP assure une protection de l’origine, considérant que la Clémentine de Corse bénéficie de qualités dues à son terroir et des savoir-faire spécifiques.

A chaque étape de la vie du produit, de la mise en place culturale à la mise en vente aux consommateurs, des contrôles sont réalisés :
• l’autocontrôle par les opérateurs
• le contrôle interne par l'Organisme de Défense et de Gestion (ODG)
• le contrôle externe par l’organisme certificateur pour pouvoir bénéficier de la mention IGP, la clémentine doit répondre à plusieurs critères, parmi lesquels on retrouve :
• le calibre
• la couleur de la peau
• la teneur en jus
• le taux d’acidité
• le taux de sucre
• le pourcentage des fruits avec feuilles